La convention Sorbonne Université – Marine nationale
29
post-template-default,single,single-post,postid-29,single-format-standard,bridge-core-3.0.6,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-29.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive

La convention Sorbonne Université – Marine nationale

A la fin de l’été 2022, Sorbonne Université et la Marine nationale ont acté leur partenariat pour développer ensemble la Mission Bougainville.

Madame Nathalie Drach-Temam, présidente de Sorbonne Université et l’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la Marine nationale ont signé, le 29 août 2022, une convention permettant la future mise en place de la Mission Bougainville.

Cette convention permet à des étudiants en master de Sorbonne Université d’embarquer sur des bateaux de la Marine nationale en outre-mer, pour une période d’un an, en tant que Volontaire Officier Aspirant (VOA). Ce sont ces 10 étudiants (4 en 2023-2024 et 6 en 2024-2025) qui effectueront les prélèvements et manipuleront les capteurs nécessaires au bon déroulement de la Mission Bougainville.  Ces officiers Biodiversité porteront plusieurs casquettes en plus de celle de scientifique. Ils seront membres de l’équipage à part entière, et apprendront à évoluer au sein d’un bâtiment de la Marine nationale. Ce seront aussi des médiateurs qui transmettront leur savoir et aideront les membres de l’équipage à mieux percevoir leur environnement à travers l’étude du microbiome océanique.

Cette convention permet à l’ensemble des parties de réaliser de nouvelles ambitions.

Grâce au soutien de la Marine nationale, Sorbonne Université et ses partenaires scientifiques dont Plankton Planet pourront conduire leurs recherches dans des zones peu étudiées jusqu’alors, et confirmer leurs process pour une diffusion plus massive de leurs capteurs auprès la communauté scientifique.

C’est une expérience unique pour des étudiant de Sorbonne Université de participer à un projet scientifique d grande ampleur en participant ainsi à une expédition en mer, tout en découvrant l’univers de la Marine ce qui leur permettra de gagner en assurance et confiance en soi, et de découvrir de nouvelles contrées marines.

Enfin la Mission Bougainville témoigne du souci croissant de la Marine de mieux comprendre l’environnement dans lequel évolue ses équipages, et d’appréhender les possibles nouveaux théâtres de crise que causerait une réduction des stocks de plantons sur les activités de pêche.

Ce partenariat exclusif entre Sorbonne Université et la Marine nationale permet l’émergence d’une nouvelle génération de scientifiques, capables de répondre aux nouveaux enjeux de l’exploration du microbiome océanique.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.